Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Julien Burgos
Chiropracteur à Lyon
 
06 86 03 90 70
 
34 RUE TUPIN, 69002 Lyon

Que sont les réflexes primitifs ?

20 Jan 2023 Julien Burgos chiropracteur

  Nous abordons souvent au cabinet l'importance de la neurologie. Savez vous que sont les réflexes primitifs? Quels sont leur corrélation avec les étapes de développement de l’enfant, le système nerveux et le développement du cerveau? 

  J’étais ce weekend en séminaire au Collège Chiropratique de Barcelone (BCC) avec le Dr Linda SLAK enseignante internationale, avec une approche axée sur la neurologie pour optimiser l'expression du potentiel humain.

 

  Ce cours incorporait : 

1. Les réflexes primitifs (ou archaïques)

Ce sont des mouvements automatiques involontaires qui apparaissent pendant la vie fœtale. 

A quoi servent les réflexes archaïques?

Ils ont la particularité d’être gérés par la partie la plus primitive de notre cerveau, le tronc cérébral. Celui-ci est responsable de l’instinct de survie : il s’assure que notre organisme est en sécurité. Cette partie s’occupe des fonctions automatiques de notre système nerveux comme la respiration, les battements du cœur, la digestion etc

 

Les réflexes archaïques servent donc à la survie du bébé. Ils vont aider à la naissance (réflexes de Galant, Perez), à se protéger (RPP, MORO), à s’alimenter, à créer les premières connections dans le cerveau. 

Ils se transforment ensuite en réflexes de vie ou réflexes posturaux. Peu à peu les mouvements involontaires programmés dans le tronc cérébral sont remplacés par le contrôle volontaire du néocortex.

L'importance d'une bonne intégration des réflexes primitifs

Pour que le développement du tout petit se déroule correctement, chaque réflexe primitif doit émerger, avoir une phase d’activité puis s’intégrer, c’est-à-dire s’estomper afin de laisser la place aux autres réflexes archaïques puis aux réflexes posturaux perdurant toute la vie. 

 

Les réflexes archaïques, lorsqu’intégrés (ou inhibés), permettent à l’enfant de passer d’un mouvement involontaire (réaction) à un mouvement volontaire (action).

 

Ils permettent de créer les patrons de mouvement qui permettront à l’enfant de bouger, de développer son tonus musculaire, sa coordination, son organisation visuelle et spatiale par exemple. Ces patrons de mouvement constituent les fondations essentielles pour bien grandir, apprendre, se concentrer, gérer ses émotions.

 

"Si on imagine une grande toile d’araignée, les réflexes archaïques seraient les fils du centre de la toile, le soutien de la toile, sur lesquels les autres fils vont se développer."

 

Ce processus d’intégration des réflexes primitifs se termine à la fin de la première année de vie pour la majorité des réflexes, mais perdure jusqu’à environ 3 ans pour certains d’entre eux.

Pourquoi certains réflexes archaïques ne s’intègrent-ils pas?

Quelques exemples de stress pouvant affecter le bon développement des réflexes archaïques :

  • Problèmes durant la grossesse (alitement, stress..) 
  • Problèmes durant la naissance (compliquée, trop longue, trop rapide, stress, césariénne…)
  • Les premières années de vie
  • La scolarité
  • La vie active
  • Utilisation de parc, trotteurs, youpala
  • Violence
  • Mauvaises habitudes posturales
  • Manque de mouvement (sédentarité, cosy )
  • Chocs physiques ou émotionnels

Que se passe-t-il quand les réflexes archaïques persistent?

Le processus d’intégration des réflexes primitifs peut s’interrompre pour des raisons variées comme vu précédemment; il y aura alors mise en place de compensations par le corps afin que les mouvements puissent se réaliser. Mais il y aura alors un surcroit de travail pour certaines parties du corps qui engendrera de la fatigue, des tensions puis des douleurs, des difficultés d’apprentissage, etc….

 

Lorsque les réflexes persistent, le contrôle moteur se fait davantage au niveau du tronc cérébral plutôt qu’au niveau des aires cérébrales supérieures. C’est un peu comme si le système était toujours en alerte, en survie. Cela peut participer à  des troubles neurologiques : dyslexie, dyspraxie, dysphasie…

 

« Un réflexe archaïque non-intégré va « surcharger » le système nerveux et en réduire de ce fait la disponibilité ; l’apprentissage (physique, émotionnel ou cognitif) s’en trouve affecté »

video-play-icon

Dans cette étude d'Archives of Medical Science 2018 (Persistence of primitive reflexes and associated motor problems in healthy preschool children), il est clairement démontré l'association entre réflexes non intégrés et mauvaises aptitudes motrices chez l'enfant.

 

Le dépistage de ces réflexes devrait être systématique afin de garantir un développement pyscho-moteur optimal (garder une bonne posture, bouger avec aisance, faire face aux différents défis que nous présente la vie (physiques, chimiques et émotionnels), faire des choix… )

L'intérêt de la chiropraxie

Lors de ce séminaire nous avons étudié l'intérêt des soins chiropratiques pour aider à l'inhibition des réflexes primitifs. Nous travaillerons en consultation sur ces derniers en pratiquant des ajustements spécifiques et réguliers afin de rétablir un équilibre cérébral. 

 

Avec l’aide d’autres professionnels de santé, nous vous donneront les exercices clés pour facilité l'intégration d'un réflexe maintenu

2. L’examen approfondi du nourrisson

3. Les déformations crâniennes et sa prise en charge chiropratique

deformation crane bebe

Pour plus d'informations sur ce sujet pensez à consulter notre article sur les déformations craniennes. 

4. Les freins restrictifs buccaux et les troubles associés.

freins restrictifs buccaux

Pour plus d'informations sur ce sujet, consultez nos articles sur les freins restrictifs buccaux 

Vous avez besoin d'un accompagnement chiropratique ?

Julien Burgos, Chiropracteur à Lyon, vous accompagne et vous conseille.

Membre de l’Association Internationale (ICPA) et Française (AFCP) de Chiropraxie Pédiatrique (ICPA) 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.