Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Julien Burgos
Chiropracteur à Lyon
 
06 86 03 90 70
 
34 RUE TUPIN, 69002 Lyon

Les techniques utilisés par un chiropracteur

Les manipulations manuelles

La manipulation ou « ajustement chiropratique » est un acte précis, rapide, sans force et sans douleur exercée sur une articulation afin de la libérer et d’améliorer son fonctionnement. Parfois il pourra se produire un léger « crac » ( bulle de gaz au sein de l’articulation) lors de l’acte.

L’ajustement chiropratique permet aussi de diminuer la douleur ressentie par le patient.

Les manipulations vertébrales mécaniquement assistées

Votre praticien peut avoir recours à une table articulée spécifique et réservée aux chiropracteurs dite à drops.  Les drops permettent, au même titre que les manipulations articulaires, d’améliorer la mobilité des articulations et dans certains cas être plus confortable et/ou mieux indiqué pour le patient.

Les manipulations dites instrumentales

Cet instrument spécifique permet la mobilisation articulaire en appliquant une force suffisante et nécessaire sans engendrer de «craquement». On peut régler l’activator à différents degrés d'intensité permettant de l'utiliser des enfants jusqu’aux personnes du troisième âge.

 

 

Les mobilisations

La mobilisation articulaire exercéepar le chiropracteur permet au patient de retrouver la mobilité perdue d’une articulation suite à un traumatisme ou un accident. Il faut distinguer deux types de mobilisations:

  1. Mobilisation Active : la mise en mouvement de l’articulation est obtenue par contraction musculaire volontaire du patient.
  2. Mobilisation Passive : le patient ne participe pas à l’exercice, seul le praticien est responsable du mouvement articulaire.

La méthode COX de flexion-distraction vertébrale

Cette technique chiropratique très efficace dans les cas de hernie discale, canal lombaire étroit, … nécessite une table particulière. Il s’agit d’une forme de traction particulière, segmentaire (c’est à dire très localisée, à l’inverse de tractions classiques), à laquelle se surajoute une mobilisation concomitante en flexion, entraînant un phénomène de pompe et de dépressurisation discale.

Les recherches scientifiques, aussi nombreuses soient-elles, s’accordent sur les principaux effets procurés par la technique Cox :

  • Augmentation de la hauteur discale avec diminution de la saillie discale postérieure
  • Augmentation du volume du canal rachidien (de 16% en moyenne)
  • Augmentation du volume du foramen de conjugaison (de 28% en moyenne)
  • Réduction de la pression sur la racine nerveuse 
  • Réduction de la pression discale 
  • Mobilisation active des articulations postérieures intervertébrales
  • Amélioration des mouvements entre les vertèbres 
  • Amélioration de la circulation autour du foramen intervertébral 
  • Facilitation des échanges de métabolite vers le disque 
  • Action sur les réflexes neuro musculaires 

Pour plus de renseignements sur la technique COX "CLIQUEZ ICI "

La Technique de Synchronisation Bio Énergétique (B.E.S.T)

La technique B.E.S.T (Bio Energetic Synchronisation Technic) soit Technique de Synchronisation Energétique a été inventée en 1972 aux Etats Unis par le Dr Ted MORTER, chiropracteur. Elle à pour but premier d’éliminer les interférences nerveuses (motrices et/ou sensorielles) ayant générées des charges émotionnelles, ainsi que des “réflexes physiologiques de défense”non intégrés et accumulés par le système nerveux.

En résumé, Cette technique permet au corps de réactualiser ses réponses physiologiques en fonction de l’instant présent et non en réaction à des événements passés. Elle permet de rééquilibrer les systèmes nerveux sympathique et parasympathique.

Pour plus de détails, consultez notre article "CLIQUEZ ICI

La Kinésiologie Appliquée (A.K)

La Kinésiologie Appliquée (A.K.) , spécialité post-universitaire est un système qui évalue les aspects structurels, chimiques et émotionnels de la santé en utilisant le test musculaire ainsi que d’autres méthodes standardisées de diagnostic .

Le praticien qui utilise la Kinésiologie Appliquée trouve un muscle qui est déséquilibré, puis tente de déterminer pourquoi ce muscle ne fonctionne pas correctement. Le chiropracteur détermine ensuite ce qui équilibrera au mieux les muscles du patient.Les traitements peuvent inclure: 

  • Des manipulations ou des mobilisations articulaires spécifiques, 
  • Diverses thérapies myofasciales, 
  • Des techniques crâniennes, 
  • Des approches méridiennes et d’acupuncture, 
  • De la nutrition clinique, 
  • Des conseils alimentaires, 
  • Des exercices physiques.

Pour plus de détails, consultez notre article "CLIQUEZ ICI"

La Technique d'Organisation Neurologique (N.O.T)

Elle est essentiellement destinée à la vérification, la normalisation et la stabilisation de tensions musculo-squelettiques perturbant la qualité de fonctionnement du système nerveux.

Cette technique reprogramme tous les réflexes de base du système nerveux (réflexes du crâne, de la mâchoire, de mise en tension du système nerveux, réflexes de drainage…) pour lui redonner sa capacité d’adaptation.

Un système nerveux bien programmé est capable de gérer les stress de la vie (infections, traumatisme physiques et psychiques, pollutions…) sans altérer ses fonctions (digestives, sommeil, concentration, musculo-squelettiques…).

La technique myofasciale Graston

Appliquées sur les tendons lésés, des ligaments blessés ou des muscles contracturés, cette technique permet une guérison plus rapide et surtout plus complète des tissus fibreux.

Littérature scientifique sur cette technique: 

  • The efficacy of instrument assisted soft tissue mobilization: a systematic review (Chatham et al. Sept 2016)
  • The effect of instrument assisted software tissue mobilization compared to other interventions on pain and function: a systematic review (Lambert et al. March 2017)
  • Effects of instrument assisted soft tissue mobilization technique of strength, knee joint passive stiffness, and pain threshold in hamstring shortness (Kim et al. Novembrer 2018)

Les triggers points (ou points gâchettes)

Ils correspondent à des points de tensions musculaires.

En effet lorsqu’un muscle fonctionne normalement il produit de l’acide lactique qui sera ensuite évacué et détruit par l’oragnisme. Cependant , lors d’efforts plus ou moins importants, il peut arriver que les muscles soient surexploités. La production d’acide lactique est alors trop élévée pour être correctement eliminée pr le corps.

Cette toxine est alors stockée au niveau des triggers points et sera responsable de tension musculaires importante. Les triggers points sont spécifiques de chaque muscle et varient plus ou moins selon les individus.

Le traitement par pression visant le relâchement des muscles hypertendus peut entrainer une douleur momentanée au niveau du point lors de la correction. La recherche scientifique actuelle relate l'efficacité de cette technique : Chiropractic management of myofascial trigger points and myofascial pain syndrome: a systematic review of littérature (Vernon, Schneider, January 2009)

Le kinésiotaping

Ces bandes adhésives élastiques de couleur sont très utilisées  sur les sportifs. Cette technique fut mise en point par un chiropracteur japonais, Dr Kenzo Kase. Elles viennent en complément du traitement chiropratique et induisent un effet 24h/24 pendant les 4 ou 5 jours que dure l’application du taping.

Les quatre principaux effets physiologiques sont :

  • Modification de la contraction musculaire, selon le type d’application (facilitation ou inhibition)
  • Réduction de la douleur par diminution de la pression sur les mécanorécepteurs,
  • Réadaptation de la fonction articulaire en assistant la physiologie de l’articulation,
  • Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique aidant à éliminer l’excès d’œdème et le drainage des hématomes.

Les bandes utilisées sont de grande qualité, hypoallergénique et sans latex. Les poser demande de maitriser l’anatomie, la physiologie et la technique de pose, ce qui nécessite un apprentissage précis validée par une formation diplômante. Votre chiropraticien est certifié niveau 3 Expert.

Les ventouses médicales

 L’intérêt de cette thérapie est reconnu en raison des effets mécaniques, réflexes, énergétiques, permettant un bonne approche fonctionnelle et son action sur la douleur. De nombreux sportifs ont recours aux ventouses (cupping en anglais) notamment pour 

  • Les pathologies musculo-tendineuses comme les tendinites chroniques, bursites, crampes, contractures, élongations...  
  • Les troubles musculo-squelettiques comme les lombalgies, torticolis, douleurs scapulo-humérales…
  • Les pathologies de sur utilisation comme le syndrome de l'essuie glace, périotites...
  • Les pathologies traumatiques mineures comme les béquilles, entorses bénignes...

Des récipients en forme de cloche sont placés dans des zones musculaires spécifiques liées à de la tension (douleur) ou de la fatigue musculaire (contraction). En vidant l’air de la ventouse, il se forme un phénomène d’aspiration qui entraîne une dépression et une décongestion libérant la circulation. 

Une action reflexes: La pose et la pression des ventouses sur l’épiderme et derme apporte une réaction de type réflexe selon différents critères: métamères, méridiens…

Une action mécanique: La ventouse va provoquer une hyperémie, un afflux sanguin par le phénomène d’aspiration. Cette stimulation déclenche des influx inhibiteurs avec la libération d’endorphines ayant pour résultante une action sur la douleur.

Ces deux actions conjuguées apportent un effet antalgique et décontractant par « TENS » avec saturation des capteurs neuro sensitifs et « Tissu conjonctif » en agissant sur les tendons, fascias, ligaments et muscles puis les tissus mous.

La Recherche met en évidence cette technique complémentaire aux ajustements chiropratiques: Effect of the cupping therapy in amateur and professional athlètes: systématiciens review of randomized controlled trials (bridgett et al. November 2017)

Les exercices et conseils

A visée préventive ou curative, les exercices et conseils proposés par votre chiropracteur occupent une place de choix dans l’arsenal thérapeutique.

Leur efficacité dans la prise en charge des douleurs vertébrales les plus communes est établie. 

Suivre ces conseils permet généralement d'accroître les bienfaits des soins, d'obtenir des effets antalgiques et de prévenir la réapparition des symptômes. 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.